Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour parcourir ce site correctement !
Inconnu À Cette Adresse – Compagnie NOVECENTO

Inconnu À Cette Adresse

Inconnu à cette adresse

de Kressmann Taylor

On vous attend à la Maison des Passages


 

Conception et jeu:
Nadia LARBIOUENE (Max et Griselle Eisenstein) et Franck ADRIEN (Martin Schulse)

Durée: 1h00

12 Novembre 1932- 18 Mars 1934
Dix neuf lettres entre deux amis à l'heure de la montée du nazisme.

"Je n’ai jamais haï les juifs en tant qu’individus – toi, par exemple, je t’ai toujours considéré comme mon ami -, mais sache que je parle en toute honnêteté quand j’ajoute que je t’ai sincèrement aimé non à cause de ta race, mais malgré elle."

Martin Schulse (Allemand) et Max Eisenstein (juif d'origine Allemande) sont marchands de tableaux en Californie. Ils sont unis par une longue amitié profonde sincère et fraternelle quand Martin retourne vivre au pays natal avec sa famille.

Là il sera de plus en plus séduit par le nazisme montant ; il écrira: "Franchement, Max, je crois qu’à nombre d’égards, Hitler est bon pour l’Allemagne, mais je n’en suis pas sûr…"

Une correspondance entre les deux amis s'installe... s'assèche au fil des lettres.

On assiste à l'idéologie fasciste qui s'infiltre, à l'horreur qui arrive.

Incisif, court et au dénouement saisissant, une tragédie intime et collective, celle de l'Allemagne nazie.

"Dans la haine nazie, il n’y a rien de rationnel. Nous ne pouvons pas la comprendre mais nous devons comprendre d’où elle est issue et nous tenir sur nos gardes. Si la comprendre est impossible, la connaître est nécessaire parce que ce qui est arrivé peut recommencer." - Primo LEVI

Ce petit mot de l'une de nos spectatrices :

Bonjour,
Ayant assisté hier soir à la représentation de ce spectacle, je tenais à vous remercier sincèrement de nous avoir diffusé l'information. Bien que j'ai déjà eu l'occasion de voir cette pièce jouée et ceci à différente reprise et par des acteurs de renom, j'ai été très touché par la qualité de l'interprétation qu'en donne la "modeste" compagnie Novecento et la sincérité de leur engagement.
Malheureusement, si les faits se situent en 1932/1934, ils redeviennent d'une terrible actualité.
Si mon message peut vous paraître utile, n'hésitez pas à l'utiliser.
Merci encore
Très cordialement